- Je t'aime d'un amour éternel -Jr 31:3

- Je t'aime d'un amour éternel -Jr 31:3

Salutation Mariale (pour que Notre Dame apparaisse à notre mort ; promesse de Marie à St Gertrude)

 

 

DEVANT UNE IMAGE DE LA ST VIERGE :

 

« Je vous salue, blanc lis de la glorieuse et toujours paisible Trinité ; je vous salue, rose éclatante du paradis : ô vous, de qui a voulu naître et du lait de laquelle a voulu se nourrir le roi des cieux, abreuvez nos âmes des effusions de la divine grâce ! »

 

 

Gertrude priait, quand Marie lui fut montrée, en présence de la Trinité sainte, sous l'image d'un lis éclatant de blancheur.

 

Ce lis avait trois feuilles : l'une représentait la puissance du Père, l'autre, la sagesse du Fils, la troisième, la bénignité du Saint-Esprit, qui se communiquent pleinement à la Vierge très pure, au point de reproduire en Elle leur vive ressemblance.

 

Alors, la très Sainte Vierge dit à Gertrude : « Si quelqu’un me salue avec dévotion et m’appelle blanc lis de la Trinité, Rose éclatante du Paradis, je ferai voir, en lui, ce que je puis par la toute puissance du Père ; quelles industries me fournit, pour le salut des hommes, la sagesse du Fils, et de quelle miséricorde débordante la bénignité du Saint Esprit remplit mon Cœur. »

 

Notre Dame ajouta : « A l’heure où l’âme qui m’aura ainsi saluée quittera son corps, je lui apparaîtrai dans la splendeur d’une telle beauté, qu’elle goûtera, à sa grande consolation, quelque chose des joies du Paradis. »

 

 

 

  • Un dernier récit de la vie de sainte Gertrude résumera tous les enseignements de ce chapitre, et révélera au lecteur un moyen facile de s'attirer les bénédictions abondantes de Notre-Dame. 


21/06/2022

A découvrir aussi